l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

Family Violence Program

Organisme :

Prince Albert Grand Council Woman’s Commission

Lieu :

Prince Albert, Saskatchewan

Groupe cible :

Les femmes, leur famille et leurs partenaires

Personne-ressource :

Candace Constant, coordonnatrice en violence familiale

Téléphone :

306-765-5305

Courriel :

cmcleod@pagc.sk.ca

Site Web :

www.pagc.sk.ca

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été mis sur pied en 2003 et se poursuit depuis ce temps. Il vise à apporter de l’aide et du soutien aux familles des Premières Nations, tout particulièrement aux femmes et aux enfants.

Description du programme
Buts et objectifs :

Exécuter un programme de mieux-être communautaire pour aider les familles des douze collectivités des Premières Nations représentées au Grand conseil de Prince Albert; fournir des services de soutien d’une manière non menaçante à l’ensemble de la cellule familiale, y compris aux parents, aux partenaires et aux membres de la famille élargie; travailler de concert avec les collectivités des Premières Nations pour améliorer leur capacité à résoudre les problèmes de violence familiale; et coopérer avec les partenaires communautaires pour développer des politiques et des procédures en matière de prévention de la violence familiale.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Ces méthodes sont employées à la demande des participants. Elles ne sont pas obligatoires dans le cadre du programme, mais elles sont accessibles sur demande.

Composantes du programme :

Le programme vise en premier lieu à accroître la sensibilisation du public à l’égard du problème des Autochtones disparus ou assassinés. Une marche est organisée chaque année à la mémoire de ces personnes. Des services de soutien aux familles des victimes et de défense de leurs droits sont également offerts. Le programme cherche aussi à faciliter la collaboration avec des membres de la collectivité pour élaborer des politiques et des procédures en matière de prévention de la violence familiale. Les femmes reçoivent aussi une aide pour fuir une relation marquée par la violence. Enfin, des exposés sont présentés à la Saskatchewan River School Division et dans douze collectivités des Premières Nations.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts à toute la collectivité, dans le cadre d’événements et au moyen d’un forum Internet.

Financement :

Le programme est financé par le ministère de la Justice de la Saskatchewan.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Le programme coopère directement avec les douze collectivités des Premières Nations, à leur demande.

Partenaires :

S/O

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

S/O

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par les statistiques mensuelles et le nombre de demandes de services qu’un membre du personnel reçoit des collectivités. Elle se mesure aussi par les commentaires des participants et leur rétroaction quant à savoir si le programme a été à même de leur fournir les services dont ils avaient besoin.

Réalisations :

Le programme organise chaque année la marche « Honouring Our Sisters and Brothers Walk ». Cet événement cherchait à l’origine à rappeler le souvenir des femmes autochtones disparues ou assassinées, mais l’an dernier il visait tous les Autochtones manquant à l’appel, hommes et femmes. Un appel est lancé aux collectivités des Premières Nations pour obtenir le nom des personnes qu’elles veulent honorer durant la marche. L’événement a lieu chaque année, en juin, dans la ville de Prince Albert et ce, depuis 2004.

Enjeux :

L’orientation déficiente vers le programme limite le nombre de personnes auxquelles il peut venir en aide.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Si le programme était implanté ailleurs, il conviendrait de porter une attention particulière à la dimension culturelle, puisque chaque collectivité présente une identité culturelle unique. Tout programme doit prendre en considération cet aspect et adapter ses services aux besoins particuliers de la collectivité. La participation de la collectivité serait essentielle au succès du programme.

Ressources :

Le financement et un personnel qualifié sont essentiels au succès du programme.

Date de modification :