l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

Ikwe Widdjiitiwin Inc.

Organisme :

Ikwe Widdjiitiwin Inc.

Lieu :

Winnipeg, Manitoba

Groupe cible :

L’ensemble de la population (en particulier les femmes)

Personne-ressource :

Marie Lands, directrice exécutive

Téléphone :

204-987-2780

Courriel :

MLands.Ikwe@Shaw.ca

Site Web :

N/A

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été mis sur pied en 1986 en tant que centre de consultation. Il est devenu un centre de crise doté d’un refuge et d’un programme éducatif.

Description du programme
Buts et objectifs :

Combler les besoins de toutes les femmes victimes d’agressions sexuelles, physique ou émotionnelle ainsi que de leurs enfants, et créer des programmes à cet effet dans le but de leur fournir les outils leur permettant de prendre des décisions ayant une incidence sur leur propre vie.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Ikwe utilise plusieurs méthodes traditionnelles de guérison pour la prestation de ses services et a accès à des installations communautaires comme la Thunderbird House. Des Aînés sont conviés à livrer des enseignements sur la culture autochtone aux participants. Bon nombre des employés et des conseillers du programme croient aux valeurs traditionnelles et pratiquent un mode de vie traditionnel.

Composantes du programme :

Ikwe Widdjiitiwin est un refuge d’urgence offrant aux femmes autochtones victimes de violence et à leurs enfants un logement sûr, des services de counseling de soutien ainsi que de défense des droits. Le programme comporte un volet d’éducation qui aide les participants à cerner les facteurs de risque, à déterminer l’incidence de ces facteurs sur leur famille et à comprendre le cycle de la violence ainsi que les mesures à prendre pour y mettre fin. Il est offert immédiatement, de façon continue et prend fin à la demande du participant, ou après que celui-ci a été dirigé vers un autre organisme offrant un service à plus long terme. Un programme d’hébergement d’urgence, une ligne d’écoute téléphonique, un programme destiné aux enfants, un programme d’hébergement temporaire et un programme de suivi sont aussi offerts.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni par la province du Manitoba, les Services à l’enfant et à la famille, le Programme pour la prévention de la violence familiale et Centraide.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Ikwe dispose d’un programme interne permettant aux participantes de prendre leurs propres décisions quant aux services dont elles bénéficient. L’évaluation à la sortie donne l’occasion aux participants

Partenaires :

Wahbung Abinoonjiiag (les enfants de demain).

Autres collaborations :

Autres organismes (non précisés).

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Les recommandations émanant de l’évaluation suggèrent que le programme pourrait être amélioré en poursuivant les efforts visant à le centrer davantage sur le participant. Il est également suggéré de favoriser le modèle de prestation de services de type communautaire qui était en place au début du programme au détriment du modèle de type institutionnel qui est actuellement en vigueur. Le programme gagnerait aussi à laisser place à une communication plus ouverte.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par les résultats de l’évaluation à la sortie, qui donne l’occasion aux participants de donner leur avis sur des services en particulier ou sur l’ensemble du programme. De plus, un processus interne a été instauré pour permettre aux participants et à leur famille de communiquer leurs plaintes et leurs recommandations.

Réalisations :

Des femmes et leur famille ont bénéficié de services au cours des 25 dernières années. De nouveaux volets ont été intégrés au projet, malgré la croissance actuelle de la demande.

Enjeux :

Les difficultés les plus importantes ont trait au soutien fourni aux enfants victimes de mauvais traitements. La politique provinciale selon laquelle la prestation des services aux participantes et à leur famille est limitée à 30 jours pose également problème.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Les organismes qui envisagent d’offrir des services semblables devraient contacter Ikwe. Ils devraient aussi instaurer un processus continu de consultation interne mettant à contribution l’ensemble du personnel.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et informé, ainsi que des locaux assez grands sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :