l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

PROBLÈMES SOCIAUX

Intervention en matière de santé mentale

Nom du programme :

Elsipogtog Crisis Centre

Organisme :

Elsipogtog Mental Health Services

Lieu :

Elsipogtog (Nouveau-Brunswick)

Groupe cible :

Ensemble de la population.

Personne-ressource :

Stephanie Simon, coordonnatrice de l’aide aux victimes

Téléphone :

506-523-8222

Courriel :

crisis.admin@ehwc.ca

Site Web :

www.ehwc.ca/Crisis/crisis.html

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a débuté en 1992, par un service de ligne téléphonique cellulaire d’urgence, mis sur pied en raison du taux élevé de suicide dans la collectivité. En 1994, le service était mieux organisé, et des bureaux ainsi qu’un centre de crise ont été ajoutés à la ligne d’écoute téléphonique. En 1999, d’autres services ont été créés, comme des services de suivi, des travailleurs des services d’approche, un poste de coordonnateur de la prévention du suicide, un programme de soutien pour les survivants des pensionnats et des services de counseling pour personnes en deuil.

Description du programme
Buts et objectifs :

Prévenir le suicide et l’automutilation et offrir de l’aide en matière d’intervention en situation de crise et d’éducation, tout en faisant la promotion de la santé mentale et émotionnelle.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Le programme offre un accès aux modes traditionnels de guérison par des cercles de guérison, des cercles de la parole, des cérémonies de la suerie et des ateliers d’artisanat culturel gérés par des Aînés locaux.

Composantes du programme :

Le programme offre des services de prévention du suicide et d’intervention en situation de crise, notamment une ligne d’écoute téléphonique, du soutien en ligne, des travailleurs des services d’approche, l’évaluation des risques, l’orientation vers d’autres organismes, des services de counseling pour personnes en deuil et des services d’intervention à la suite de la divulgation d’actes de violence physique, sexuelle ou familiale. Des conseillers travaillent auprès des participants ainsi qu’avec d’autres organismes, des Aînés et des familles pour favoriser la guérison et ils présentent dans les écoles des exposés sur la prévention de l’intimidation et de la violence.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place, dans les locaux.

Financement :

S/O

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

L’orientation du programme est définie, en partie, à l’aide des consultations tenues auprès du comité du mieux-être de la bande.

Partenaires :

Le centre de santé et de mieux-être; les services de santé mentale; la GRC; les services à l’enfance et à la famille et d’autres collectivités des Premières Nations.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Les évaluations ont été réalisées.

Principales conclusions de l’évaluation :

 Les rapports n’ont pas été publiés, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le nombre de personnes qui utilisent les services du programme et la diminution importante du taux de suicide dans la collectivité découlant des répercussions positives du programme sur la collectivité.

Réalisations :

Le programme a donné lieu à une réduction mesurable du nombre de suicides dans la collectivité. Il a aussi permis de constituer un réseau avec d’autres organisations locales pour améliorer l’accès aux services pour la collectivité.

Enjeux :

Obtenir du financement. Le programme ne bénéficie pas d’un financement de base à long terme.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. L’utilisation d’une démarche collaborative d’équipe permettrait aux membres du personnel d’accélérer l’élaboration de plans de gestion de cas et de cibler les interventions.

Ressources :

Un financement suffisant, du personnel qualifié et des locaux sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :