l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

Kataujaq Society Safe Shelter

Organisme :

Kataujaq Society

Lieu :

Rankin Inlet, Nunavut

Groupe cible :

Les femmes et les enfants du Nord de tout âge et de toute origine culturelle

Personne-ressource :

Kwedzo Forson, directeur exécutif

Téléphone :

867-645-2214

Courriel :

kataujaq@qiniq.com

Site Web :

S/O

Aperçu du programme
Historique :

Le Kataujaq Society Safe Shelter a été fondé en 1987. Le bâtiment où se trouve actuellement le refuge a été acheté en 1991. Sa capacité est suffisante pour accueillir un total de huit femmes et enfants. Le Kataujaq Society Safe Shelter est le seul refuge pour femmes dans la région de Kivalliq. Il dispense donc ses services aux femmes et aux enfants des six collectivités de la région.

Description du programme
Buts et objectifs :

Offrir un refuge d’urgence aux femmes et aux enfants fuyant un environnement familial caractérisé par la violence; fournir des services de counseling, de défense des droits et de planification de la sécurité aux résidents; renforcer l’identité culturelle, en plus de mettre en contact les participants avec des Aînés et des membres de la collectivité dignes de confiance grâce à un programme de ressourcement dans la nature.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Le programme comporte un volet culturel dont l’exécution est assurée par dix Aînés de la région qui gèrent un camp offrant des activités comme le camping, la chasse et l’apprentissage des habiletés traditionnelles de vie dans la nature. Les Aînés fournissent également des services de counseling traditionnel. Le refuge assure le transport local pour permettre aux femmes et aux enfants de visiter leurs proches résidant à Rankin Inlet (la solidarité et l’unité familiales sont des valeurs importantes dans la culture inuite).

Composantes du programme :

Le programme offre des services d’hébergement d’urgence pour une durée maximale de trois semaines. Le refuge fournit aussi des aliments régionaux, des vêtements et des jouets, ainsi que du transport, du counseling, des services de défense des droits et de planification de la sécurité. Le programme sert d’intermédiaire entre les participants et les travailleurs sociaux, les écoles, le poste de soins infirmiers et d’autres services sociaux locaux.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place, dans plusieurs autres lieux de la collectivité ainsi que sur le terrain.

Financement :

Le financement de tous les programmes est fourni par le gouvernement du Nunavut.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Le personnel du refuge est composé de femmes. Des Aînées siègent au conseil d’administration de la Kataujaq Society. La collectivité de Rankin Inlet apporte son soutien aux activités du refuge avec des dons de nourriture, de vêtement et de jouets. Des hommes ayant été condamnés par les tribunaux sont également tenus de fournir de la nourriture (du caribou) au refuge dans le cadre de leur peine.

Partenaires :

La GRC; les travailleurs sociaux; le personnel infirmier; et les écoles.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation est réalisée chaque année.

Principales conclusions de l’évaluation :

Les rapports n’ont pas été publiés, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite peut être mesurée partiellement grâce aux statistiques : en 2011, le refuge a assuré la sécurité et fourni un hébergement à 43 femmes et à 68 enfants, pour un total de 1048 nuitées. Le programme de ressourcement dans la nature est bien accueilli et met à contribution plusieurs Aînés de la collectivité. La collectivité fait de généreux dons et nos relations de travail avec les autres fournisseurs de services sont efficaces.

Réalisations :

Le refuge a obtenu un financement supplémentaire qui a permis de prolonger jusqu’à trois semaines la durée des séjours d’urgence. Auparavant, le budget permettait d’offrir des séjours d’une durée maximale de cinq jours.

Enjeux :

Obtenir du financement. Certaines organisations communautaires locales accusent le refuge de favoriser l’éclatement des familles.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Le soutien de la collectivité est essentiel au succès.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux assez grands pour la mise en œuvre des programmes sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :