l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

Waycobah Mi’kmaw Family Healing Centre

Organisme :

Mi’kmaw Family and Children’s Services

Lieu :

Whycocomagh, Nouvelle-Écosse

Groupe cible :

Les femmes autochtones et leurs enfants

Personne-ressource :

Debbie Boyd

Téléphone :

902-379-2433

Courriel :

boydd@gov.ns.ca

Site Web :

S/O

Aperçu du programme
Historique :

Le Waycobah Mi’kmaw Family Healing Centre a été fondé en 1992.

Description du programme
Buts et objectifs :

Offrir des services de protection, de traitement et de prévention en matière de violence familiale 24 heures sur 24.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Tous les services comportent des enseignements sur les coutumes, ainsi qu’un leadership, une orientation et des cérémonies fournis par des Aînés. Les bénéficiaires ont accès à un large éventail d’enseignements traditionnels.

Composantes du programme :

Le programme offre la protection, la sécurité, un logement et la satisfaction des besoins essentiels aux femmes et aux enfants, ainsi que des services d’approche aux hommes. Une ligne d’écoute téléphonique est accessible 24 heures sur 24. Les programmes visent entre autres l’acquisition de compétences parentales et de compétences de vie, ainsi que la planification de la sécurité. Des services de suivi sont également en place, notamment un programme de soutien familial sur les compétences parentales qui est exécuté à domicile. Le programme offre des services d’orientation, des services sociaux de suivi et des activités d’éducation communautaire portant sur l’intervention, le traitement et la prévention en matière de violence familiale. Ces services sont offerts dans le cadre de séjours de courte ou de longue durée.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni par Affaires autochtones et Développement du Nord Canada.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

L’élaboration des programmes et des plans de guérison s’appuie sur la consultation des clients réalisée au moyen de formulaires d’évaluation et de rétroaction.

Partenaires :

Le centre travaille en partenariat avec tous les organismes offrant des services aux Micmacs et avec les organismes provinciaux prenant part aux efforts de prévention et d’intervention en matière de violence familiale.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le niveau de participation aux programmes, la rétroaction des participants et les résultats des rencontres tenues à la suite des traitements.

Réalisations :

Les programmes sont adaptés en fonction des besoins et des désirs de la collectivité et ont réellement aidé les membres de familles à vivre ensemble et à emprunter la voie de la guérison afin de vivre sans violence.

Enjeux :

Obtenir du financement. Le taux élevé de roulement du personnel est problématique. L’embauche de personnel micmac qualifié pose des difficultés.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Le fait de travailler en collaboration avec les fournisseurs de services de justice autochtones permet de créer des programmes intégrant des plans de guérison holistiques qui visent l’ensemble de la famille et tiennent compte à la fois des agresseurs et de leurs victimes.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux assez grands pour la mise en œuvre des programmes sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :