l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Femmes

Nom du programme :

Circle of Safety Violence Program

Organisme :

Aboriginal Consulting Services

Lieu :

Edmonton, Alberta

Groupe cible :

L’ensemble de la population

Personne-ressource :

Sue Languedoc

Téléphone :

S/O

Courriel :

sue@aboriginalsonsultingservices.ca

Site Web :

www.aboriginalconsultingservices.ca

Aperçu du programme
Historique :

Une analyse environnementale a été entreprise en 2002, et le programme a été lancé en 2004. Il poursuit ses activités depuis ce temps et il a connu une croissance tant en ce qui a trait à la participation qu’à la portée, à savoir que des cercles ont été créés à l’intention des enfants et des adolescents.

Description du programme
Buts et objectifs :

Promouvoir et assurer la sécurité des femmes et des enfants en les éduquant à propos de la violence familiale.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Comme le programme se déroule en territoire cri, on tente d’aborder les méthodes de guérison traditionnelles de façon générique, mais on a également recours à une multitude d’autres enseignements et cérémonies de nature culturelle. Le programme se trouve également enrichi par l’apport des familles et des participants.

Composantes du programme :

D’une durée de 20 semaines, le programme permet à des femmes, des hommes et des enfants de participer à des cercles d’enseignement. Chaque cercle constitue une occasion de transmettre un enseignement. Les adultes apprennent ce qu’est la violence familiale, en quoi consiste le rôle des parents et quelle est l’incidence de la violence sur ce rôle. Quant aux enfants, ils acquièrent des connaissances sur la planification de la sécurité et le développement d’aptitudes sociales. Toutes les six semaines, les enfants et les parents se réunissent pour un cercle d’apprentissage commun dans le cadre duquel une activité créative a lieu. Les cercles d’enseignement abordent les compétences, les rôles et les responsabilités des parents, ainsi que la sécurité des femmes et des enfants. Ils ciblent tous les aspects de la violence à l’aide d’une panoplie de mesures et d’interventions. Les participants sont dirigés par les services de protection de l’enfance et des agents de probation. La moitié du programme est axé précisément sur la violence familiale; le reste traite du rôle de parent. De cette façon, on cherche à équilibrer l’expérience d’apprentissage des participants.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni par le Centre national de prévention du crime de Sécurité publique Canada et par les services à l’enfance.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

La rétroaction fournie par les participants est prise en considération pour définir l’orientation du programme.

Partenaires :

S/O

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Comme les mauvais traitements ont marqué plusieurs générations dans les familles, il peut être long avant d’observer des progrès significatifs. Il ne s’agit pas simplement de modifier les comportements, mais également de changer les attitudes, ce qui constitue un défi de taille en raison de la nature systémique de la violence entre différentes générations. La violence familiale se manifeste à plusieurs niveaux, et les traumatismes intergénérationnels impriment une vision déformée de la normalité.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le nombre de participants qui terminent le programme.

Réalisations :

Les participants enrichissent le programme. Celui-ci reçoit plusieurs demandes afin que le personnel communique ses pratiques exemplaires, notamment en ce qui concerne les processus d’examen préliminaire et d’admission, ainsi que les outils d’évaluation.

Enjeux :

Obtenir du financement. Le programme obtient un financement du volet d’intervention des services à l’enfance uniquement, et non duvolet de défense des droits.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Aucune recommandation n’est formulée.

Ressources :

Une dotation en personnel et un financement suffisants sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :