l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

Be More than a Bystander Campaign

Organisme :

Ending Violence Association of B.C.

Lieu :

Vancouver, Colombie-Britannique et environs

Groupe cible :

L’ensemble de la population (surtout les jeunes hommes).

Personne-ressource :

Tracy Porteous

Téléphone :

604-633-2506

Courriel :

porteous@endingviolence.org

Site Web :

www.endingviolence.org

Aperçu du programme
Historique :

La campagne « Be More Than A Bystander » a été lancée en juillet 2011. Cette initiative de deux ans permettra à des sportifs reconnus de l’équipe de football des Lions de la Colombie-Britannique d’utiliser leur statut et leur image publique pour sensibiliser les gens à la violence faite aux femmes en Colombie‑Britannique et incitera tout le monde à briser le silence au sujet de la violence faite aux femmes.

Description du programme
Buts et objectifs :

Faire comprendre l’incidence de la violence que les hommes infligent aux femmes, et offrir les outils, le langage et les idées concrètes permettant d’être plus qu’un témoin, de briser le silence et d’expliquer que la violence et les mauvais traitements sont inacceptables.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

S/O

Composantes du programme :

Le programme offre dans les écoles 40 ateliers interactifs de sensibilisation aux actes de violence fondée sur le sexe; ces ateliers sont animés par des joueurs des Lions de la Colombie-Britannique et insistent sur l’importance de développer des relations respectueuses. Les entraîneurs de l’équipe y participent également dans le cadre d’un atelier de formation destiné aux entraîneurs de football amateur; ils montrent aux participants comment encadrer leurs équipes et leur parler de la violence faite aux femmes. Le programme a également permis de générer une série de messages d’intérêt public mettant en vedette des joueurs des Lions de la Colombie-Britannique qui expliquent de manière positive que respecter les femmes, c’est « cool ». Un film et un guide ont également été conçus à l’intention des jeunes; ces deux outils transmettent des messages positifs sur le fait que respecter les femmes, c’est « cool ».

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts dans les diverses écoles qui accueillent le programme.

Financement :

Le financement est fourni par Condition féminine Canada, la province de la Colombie-Britannique, le ministère des Enfants et de la Famille, la société Encana Natural Gas, la Ville de Vancouver et la Ville de Surrey.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

À la tête de l’initiative « Be More Than a Bystander » se trouve un groupe consultatif de femmes spécialistes de la lutte contre la violence faite aux femmes : des fournisseurs de services de lutte contre la violence et des survivantes d’actes de violence qui apportent au projet leurs connaissances approfondies, leur engagement et leur expérience.

Partenaires :

S/O

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

S/O

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par la rétroaction obtenue des participants au programme (étudiants et entraîneurs).

Réalisations :

À ce jour, une série de messages d’intérêt public ont été diffusés lors de parties des Lions de la Colombie-Britannique, sur les ondes de la radio 1040 et sur la chaîne télévisée Global. Les messages peuvent également être visionnés sur le site Web de EVA BC. J. R. LaRose, de la Première Nation de One Arrow, au sud de Batoche, en Saskatchewan, est un des joueur des Lions de la Colombie-Britannique qui a participé aux annonces radio et vidéo d’intérêt public dans le cadre de la campagne « Be More Than a Bystander ».

Enjeux :

S/O

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Les concepteurs éventuels de programmes devront établir des relations avec des organismes sportifs pour trouver des champions qui veulent bien participer à la campagne.

Ressources :

Des ressources humaines seront nécessaires pour collaborer avec un organisme sportif.

Date de modification :