l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

Butterfly Club

Organisme :

Kanikanichichk

Lieu :

Winnipeg, Manitoba

Groupe cible :

Filles autochtones (âgées de 9 à 13 ans)

Personne-ressource :

Lorraine Desmarais

Téléphone :

S/O

Courriel :

S/O

Site Web :

S/O

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été lancé en septembre 2009 pour répondre aux besoins des fillettes. Au cours des deux premières années, le programme s’adressait aussi aux fillettes de moins de 9 ans et de plus de 13 ans, mais au cours de la dernière année, le personnel a limité l’offre aux fillettes de 9 à 13 ans en raison de contraintes budgétaires.

Description du programme
Buts et objectifs :

Aider les fillettes à se créer une image positive d’elles-mêmes, à développer les outils et les compétences dont elles ont besoin pour créer des relations positives, pour réussir leurs études, pour en connaître davantage sur leur culture et pour réduire leur vulnérabilité à la violence et aux mauvais traitements.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

La façon de voir le monde des Autochtones est au cœur du programme de Kanikanichichk. Étant donné que l’organisme est géré par des Autochtones, le programme adopte leur vision du monde. Les clientes peuvent bénéficier de soutien spirituel, que ce soit en participant à des cérémonies ou en parlant avec un Aîné.

Composantes du programme :

Le programme est offert dans le cadre d’une réunion hebdomadaire de deux heures qui met l’accent sur les activités culturelles (comme les cérémonies du calumet ou les cérémonies de purification), les enseignements scolaires et les ateliers pour aider les participantes à développer leur conscience de soi. Le programme leur permet d’avoir accès aux Aînés ainsi qu’aux conseils et aux enseignements que ceux-ci peuvent transmettre aux jeunes filles. Un des volets du programme permet aux filles d’obtenir leurs propres ornements qu’elles revêtent lors de pow-wow, de manière à pouvoir garder des liens avec les autres filles pendant l’été lors des pow-wow organisés par la collectivité. Bon nombre de participantes ont eu leur cérémonie de baptême, ce qui les a aidées à en savoir plus sur elles-mêmes et à améliorer leur estime de soi.

Fonctionnement des services :

Le programme est offert dans le cadre d’une réunion hebdomadaire de deux heures qui met l’accent sur les activités culturelles (comme les cérémonies du calumet ou les cérémonies de purification), les enseignements scolaires et les ateliers pour aider les participantes à développer leur conscience de soi. Le programme leur permet d’avoir accès aux Aînés ainsi qu’aux conseils et aux enseignements que ceux-ci peuvent transmettre aux jeunes filles. Un des volets du programme permet aux filles d’obtenir leurs propres ornements qu’elles revêtent lors de pow-wow, de manière à pouvoir garder des liens avec les autres filles pendant l’été lors des pow-wow organisés par la collectivité. Bon nombre de participantes ont eu leur cérémonie de baptême, ce qui les a aidées à en savoir plus sur elles-mêmes et à améliorer leur estime de soi.

Financement :

Le financement est fourni par la Fondation canadienne des femmes.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Les mères participent activement au programme, en s’inscrivant aux séances ou aux sorties. De plus, divers modèles de comportement dans la collectivité viennent faire part de leurs expériences. Le fait de créer un lien entre les jeunes filles et leur collectivité renforce leur cercle de soins ; lorsque les jeunes filles sortent dans leur collectivité, elles connaissent donc les lieux sécuritaires et savent à qui faire confiance.

Partenaires :

S/O

Autres collaborations :

Autres programmes à Kanikanichichk, différents clubs de pow-wow de Winnipeg, Ma Mawi, Broadway Neighborhood Center et diverses écoles pour attirer des participantes.

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Il a été conclu que le programme permettait d’améliorer la résilience des clientes et de développer des amitiés et des liens positifs avec les adultes. Le programme a également aidé les jeunes filles à réussir à l’école. Il montre aussi concrètement que ce sont les connaissances relatives à leur culture et leur identité spirituelle qui sont au cœur de la réussite des participantes.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure officiellement par des évaluations et la perception qu’ont les parents des changements survenus chez leurs filles. Elle se mesure aussi par ce que l’on entend au sujet du comportement des jeunes filles en dehors du programme, de leurs bons coups, comme l’arrêt de consommation de drogues ou d’alcool, et le fait qu’elles sont des modèles de comportement dans leur collectivité.

Réalisations :

Le programme a été offert à trois groupes de participantes, et celles-ci ont maintenu des liens avec le programme par la suite. Les filles ont aussi terminé la période de jeûne visant à célébrer leur première menstruation (berry fast) ou ont montré qu’elles sont des modèles de comportement pour le programme.

Enjeux :

Obtenir du financement. La première année, le programme s’adressait aux fillettes de tous les âges, et c’est par des essais qu’il a été possible de déterminer le groupe d’âge approprié pour que le programme soit bien adapté. Le partage des locaux représente un enjeu. Bon nombre de services sont offerts à Kanikanichichk, et ce dont il est question dans les autres services et programmes est très différent du présent programme. Il est donc difficile de garder l’attention des clientes exclusivement sur le contenu du programme sans que celles-ci se laissent distraire.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Idéalement, il s’agirait d’un organisme local de soutien qui épouse la façon de voir le monde des Autochtones et qui soit géré par des femmes autochtones. Il sera important de reconnaître les besoins des participantes et de trouver des manières appropriées et respectueuses d’appliquer un programme qui réponde à leurs besoins.

Ressources :

Un financement suffisant, des ressources humaines appropriées et des locaux adéquats sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :