l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

“Our Gang” After School Life Skills Program

Organisme :

Kahnawake Shakotiia’takehnhas Community Services (KSCS)

Lieu :

Kahnawake, Québec

Groupe cible :

Enfants âgés de 6 à 12 ans

Personne-ressource :

Lisa Two-Axe, chef d’équipe

Téléphone :

S/O

Courriel :

ourgang_lifeskills@hotmail.com

Site Web :

www.kscs.ca

Aperçu du programme
Historique :

En 1993, une proposition a été présentée dans le cadre de l’initiative « Brighter Futures » de Kahnawake, puis, après approbation, le programme a débuté en 1994. Au départ, le programme visait principalement à fournir les compétences de vie avec comme objectif de prévenir le plus important problème de santé à Kahnawake, soit l’alcoolisme et la toxicomanie. Depuis 1994, le programme a changé, il a été adapté et s’est élargi, toujours en fonction des besoins de la collectivité déterminés dans le cadre de l’initiative Brighter Futures. Le programme Our Gang a pris de l’expansion et offre maintenant trois camps d’été. Le programme de camps d’été donne l’occasion aux enfants qui vont à l’école à l’extérieur de la réserve de renouer avec d’autres enfants de la collectivité, il permet de conserver une certaine cohésion dans le groupe de membres qui sont intéressés et il donne l’occasion de transmettre aux jeunes de manière constante le message d’adopter un style de vie sain.

Description du programme
Buts et objectifs :

Faire la promotion du respect et de la responsabilité au moyen des valeurs, de la culture et des traditions mohawks; faciliter la compréhension de la Roue médicinale et du mieux‑être holistique; favoriser l’unité familiale; éduquer les enfants sur les façons de se protéger des prédateurs sexuels et de trouver de l’aide; encourager une bonne estime et image de soi chez les enfants par l’entremise de diverses sources, activités et en sensibilisant la collectivité ; faire connaître davantage aux enfants, aux parents et à la collectivité les dangers de l’alcool, des drogues et des autres dépendances.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Les valeurs mohawks de base sont la promotion et la mise en pratique du respect et de la responsabilité envers soi‑même et les autres en tant que peuple mohawk. Le respect et la responsabilité sont liés aux activités et aux tâches quotidiennes. Des enseignements relatifs aux cérémonies mohawks sont intégrés au programme aux moments opportuns en cours d’année.

Composantes du programme :

Il s’agit d’un programme communautaire gratuit sur les aptitudes sociales et la dynamique de la vie qui s’adresse aux jeunes Mohawks âgés de 6 à 12 ans. Axé sur la prévention, le programme met l’accent sur l’inclusion, la connaissance de soi, la compréhension des relations, la prise de décisions, la sensibilisation à la culture et au monde qui nous entoure. Le personnel du programme croit au recours à des modèles de comportement pour l’adoption d’un mode de vie sain et la promotion de la responsabilité. Le programme comporte des plans de leçon, des conférenciers invités, des activités artistiques, des jeux, des jeux de rôle et des exposés. Les activités ont lieu du lundi au vendredi, de 14 h 30 à 16 h 45, pendant toute l’année scolaire. Les membres du groupe apprennent à être fiers de leur identité mohawk et à reconnaître la valeur des autres cultures. En exposant les participants à diverses cultures et à d’autres systèmes de croyances, on leur apprend à comprendre les différences entre les personnes et à faire preuve de tolérance à cet égard, de même qu’à être fiers de ce qu’ils sont.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni par l’initiative Brighter Futures de Kahnawake.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Pour promouvoir l’unité familiale, les parents participent à bon nombre des activités. Les réunions sont obligatoires pour les parents, et ces derniers doivent venir chercher leur enfant à la fin de la journée. Cela permet aux animateurs de tisser des liens avec les parents et de discuter de questions ou de préoccupations que pourraient avoir les parents. Lors des activités communautaires, d’autres organisations, programmes ou campagnes sont invités à se présenter au groupe cible.

Partenaires :

Le personnel de soutien et des services de Kahnawake Shakotiia’takehnhas Community Services (KSCS), le groupe du programme Making Adult Decisions, le programme d’éducation parentale de Kahnawake, les écoles locales, le Conseil des Mohawks.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par des évaluations quotidiennes des plans de leçons de manière à apporter les changements qui s’imposent aux activités, par l’entremise de rapports mensuels, d’évaluations annuelles faites par les parents, de supervision mensuelle, d’un rapport et d’une évaluation en fin de parcours, de rencontres avec les parents et les membres du groupe, de rapports sur les profils des membres du groupe et des progrès qu’ils ont réalisés dans le groupe, et par le fait d’aider les membres à se fixer des objectifs personnels et à les atteindre.

Réalisations :

Une grande réalisation tient au fait que les membres de la collectivité veulent participer au programme; ils se sentent en sécurité par rapport au personnel du programme et au programme en tant que tel et ils leur font confiance. C’est ce qui explique la longévité et le succès du programme. Une autre réalisation est de voir les enfants qui ont participé au programme faire des choix de vie sains.

Enjeux :

La principale difficulté est d’amener les parents à participer au programme. Le taux de retour des évaluations des parents est toujours faible. Beaucoup de parents n’ont plus autant de temps qu’avant. Il est aussi difficilepour le personnel de travailler auprès d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage ou qui n’ont pas les mêmes compétences en lecture et en écriture que d’autres enfants.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. En fonction de la langue parlée dans la collectivité, des besoins, de la culture et des traditions de cette dernière, toutes les composantes du programme pourraient être reprises. Le programme ne requiert pas un important budget pour être exécuté adéquatement et il pourrait être intégré au système scolaire. Plusieurs éléments sont très importants pour garantir la réussite du programme : 1) il faut avoir en place un groupe d’animateurs et du personnel qui font des choix de vie sains et qui sont de bons modèles; 2) il faut s’assurer que le message est transmis à toute la collectivité et que cette dernière l’appuie. La collectivité doit adhérer au programme, sans quoi il échouera.

Ressources :

Un financement suffisant et du personnel qualifié sont nécessaires pour garantir la réussite du programme.

Date de modification :