l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

Youth and Family Services Program

Organisme :

Inuvik Justice Committee

Lieu :

Inuvik, Territoires du Nord-Ouest

Groupe cible :

Garçons et filles âgés de 6 à 18 ans et leur famille

Personne-ressource :

Alana Mero, présidente, ou Sarah Smith, coordonnatrice des services aux victimes

Téléphone :

867‑777‑5493

Courriel :

inuvikvs@northwestel.net

Site Web :

S/O

Aperçu du programme
Historique :

Le programme Youth and Family Support a débuté en 2010. La collectivité compte des membres de la Première Nation des Gwich’in, des Inuvialuits et des non‑Autochtones. La route de Dempster relie Inuvik à Whitehorse, au Yukon. Toutefois, la plupart des déplacements à partir ou à destination d’Inuvik se font par avion. Les langues principales qui y sont utilisées sont l’anglais, l’inuvialuktun et le gwich’in.

Description du programme
Buts et objectifs :

Offrir aux enfants, aux jeunes et aux familles des activités et des expériences, et leur fournir des compétences et des liens personnels dans le but d’améliorer leur santé et d’accroître leur sécurité, et de renforcer leur identité culturelle, ainsi qu’aider les enfants, les jeunes et les familles à éviter les démêlés avec le système de justice pénale, réduire le potentiel de violence et accroître la sécurité dans la collectivité.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Le programme fait la promotion des méthodes de survie traditionnelles des Gwich’in et des Inuvialuits, ce qui comprend des cérémonies spirituelles traditionnelles, des services de consultation par des Aînés et du soutien par les pairs.

Composantes du programme :

Un programme d’initiation des enfants au trappage se déroulant pendant une fin de semaine dans des camps d’Aînés a été élaboré; ce programme offre aux jeunes à risque l’occasion d’acquérir les compétences requises pour devenir de bons trappeurs. Le programme comprend également des ateliers d’éducation publics sur des questions liées à la toxicomanie, des groupes de soutien parental, des services d’aide aux victimes, des services de médiation relatifs à la justice réparatrice, et la coordination avec d’autres professionnels dans le but d’offrir des ateliers dans la collectivité.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place et à l’extérieur, sur le territoire.

Financement :

Le financement est fourni par l’entremise du Fonds d’action en prévention du crime du ministère de la Sécurité publique du Canada.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

S/O

Partenaires :

Première Nation des Gwich’in, Société régionale inuvialuit, ministère de la Justice Canada, ministère de la Justice des Territoires du Nord‑Ouest et ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles des Territoires du Nord‑Ouest.

Autres collaborations :

Le travail effectué dans le cadre du programme est aussi coordonné avec celui d’autres organisations non gouvernementales d’Inuvik, comme l’Inuvik Youth Centre.

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

S/O

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le taux de participation aux activités du programme. Elle se mesure aussi en fonction de la diminution de la violence contre les enfants et de la violence familiale.

Réalisations :

Obtention d’un vaste soutien des membres de la collectivité. Les Aînés, les familles et les jeunes veulent participer au programme.

Enjeux :

Le processus d’obtention du financement pour exécuter les programmes susmentionnés a été long et prend beaucoup de temps. Tous ces programmes sont mis en œuvre par une équipe composée de seulement trois employés à temps plein et par des bénévoles de la collectivité.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Les gens doivent savoir comment faire pour obtenir le financement nécessaire pour un programme comme le Youth and Family Support Program. Il est important d’avoir l’appui des Aînés de la région, qui peuvent enseigner les méthodes de survie traditionnelles sur la terre.

Ressources :

Un financement suffisant, du personnel qualifié et des locaux pour offrir les activités du programme sont nécessaires pour garantir la réussite du programme.

Date de modification :