l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

Youth Violence Prevention and Healthy Relationships Project

Organisme :

Direction de la condition féminine du Yukon

Lieu :

Whitehorse, Yukon

Groupe cible :

Jeunes autochtones de la région de Kaska Dene dans le Sud‑Est du Yukon

Personne-ressource :

Amanda Mudry, gestionnaire des programmes autochtones

Téléphone :

867‑667‑8675

Courriel :

amanda.mudry@gov.yk.ca

Site Web :

www.womensdirectorate.gov.yk.ca/fr/index.html

Aperçu du programme
Historique :

Le projet de mise en œuvre du Sommet des Autochtones du Yukon a débuté en 2007, à la suite du Sommet national des femmes autochtones. Après ce sommet national, les sommets des femmes autochtones du Yukon ont eu lieu, en 2007, à Whitehorse et à Watson Lake, au Yukon. Au programme des sommets qui ont eu lieu au Yukon, 56 recommandations formulées dans le cadre du sommet national ont été examinées, et six projets en particulier ont été choisis pour être mis en œuvre au Yukon. Le Youth Violence Prevention and Healthy Relationships Project est désigné comme un « projet pilote ».

Description du programme
Buts et objectifs :

Engager avec les jeunes un dialogue sur les répercussions de la violence et les relations et les familles saines grâce à une série d’ateliers portant sur des questions revêtant de l’importance pour les jeunes (notamment la sexualité saine, les compétences relationnelles, la maîtrise de la colère, l’estime de soi et les rôles traditionnels – des ateliers culturels s’adressant aux filles et aux femmes sont également organisés).

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Les jeunes peuvent demander qu’on leur fournisse des enseignements comme la sagesse et les valeurs traditionnelles dans des relations saines.

Composantes du programme :

Le projet visant la prévention de la violence chez les jeunes et le développement de relations saines comprend la prise de contact avec des écoles et d’autres programmes de nature semblable pour examiner les modèles d’exécution et de réalisation; le recrutement de jeunes participants dans les écoles, la création de groupes de consultation afin d’établir le contenu des ateliers et des séances d’information, la collaboration avec les jeunes dans le cadre d’ateliers pour dresser une liste de projets éventuels liés aux médias; enfin, la conception et la réalisation de projets liés aux médias pour les jeunes (déceler les messages transmis par les médias et à repérer les ressources médiatiques.)

Fonctionnement des services :

Les responsables du programme travaillent en collaboration avec les écoles et se déroule dans les écoles.

Financement :

Fonds fiduciaire de la Stratégie pour le Nord.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Les écoles et les jeunes participent aux étapes de planification et d’exécution du projet.

Partenaires :

Le projet de mise en œuvre du Sommet autochtone du Yukon est le fruit d’un partenariat entre la Direction de la condition féminine du Yukon, 14 collectivités du Yukon et 3 groupes de femmes autochtones du Yukon.

Autres collaborations :

Les écoles de la région, les étudiants et leur famille.

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

S/O

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le taux de participation des jeunes au projet.

Réalisations :

Le Youth Violence Prevention and Healthy Relationships Project a accru la sensibilisation à la violence dont sont victimes les jeunes des collectivités du Yukon.

Enjeux :

Le principal enjeu du projet est le manque de temps et les délais serrés. Le calendrier a été modifié en fonction de la participation des membres de la collectivité et de la capacité du programme.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Les organisateurs doivent établir un réseau avec les écoles de la région et les jeunes, travailler en collaboration avec eux de manière efficace et planifier soigneusement les objectifs du programme.

Ressources :

Un financement suffisant et l’appui de la collectivité sont nécessaires.

Date de modification :