l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Accroître la sensibilisation dans la collectivité en général

Nom du programme :

Child and Youth Program

Organisme :

Ganohkwasra

Lieu :

Ohsweken, Ontario

Groupe cible :

Enfants et adolescents autochtones

Personne-ressource :

Sandra Montour, directrice exécutive

Téléphone :

519-445-4324

Courriel :

smontour@ganohkwasra.ca

Site Web :

http://www.ganohkwasra.ca/

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été créé en 1989 et compte aujourd’hui cinq travailleurs.

Description du programme
Buts et objectifs :

Assurer, grâce à une œuvre de charité à but non lucratif, la stabilisation, le maintien, la revitalisation et la mise en valeur de la structure familiale d’une manière sensible à la culture.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Enfants et adolescents autochtones.

Composantes du programme :

Le programme utilise la thérapie par le jeu, des marionnettes, la thérapie par l’art, des jeux sur sable, la thérapie de la réalité/thérapie du choix, le reiki, des activités fondés sur des jeux cérébraux, la désensibilisation par les mouvements oculaires et le retraitement, FATIS, EFT/ZPoint, et le counseling individuel ou de groupe. Le programme se penche sur la violence faite aux témoins, la séparation et le divorce et l’intimidation. Les agresseurs et les enfants intimidés participent au programme (certains à la suite de recommandations scolaires). Les enseignements Haudenosaunis traditionnels sont au cœur de toutes les activités de counseling. On demande aux enfants quelles armes ils veulent enterrer (sudation, frapper, etc.) comme leurs ancêtres l’ont fait sous l’arbre de la paix. Toutes les composantes du programme s’articulent autour des enseignements Haudenosaunis. Les techniques contemporaines sont toutes adaptées à la culture. Par exemple, les enfants sont sensibilisés à Hiawatha et aux grognements de l’ours au cours du programme pour apprendre à se libérer de la peur d’une façon sécuritaire et thérapeutique.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place,et à l’extérieur, dans la collectivité.

Financement :

S/O

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Les parents ou les pupilles de la Couronne (Société d’aide à l’enfance/famille d’accueil) participent tout au long du processus.

Partenaires :

Société d’aide à l’enfance; police; écoles (conseillers en orientation); divers groupes jeunesse; consortium de jeunes.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le taux de diminution des cas d’intimidation, de comportements délictueux et autres types de conflits avec l’autorité dans la collectivité.

Réalisations :

Les enfants qui ont participé à ce programme se font entendre. Ils comprennent ce qu’est la violence et savent comment demeurer en sécurité.

Enjeux :

Obtenir du financement. Il y a une longue liste d’attente de clients qui veulent accéder au programme. On a connu certaines difficultés à faire participer les parents au programme.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Aucune recommandation n’est formulée.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux adéquats pour l’exécution du programme sont nécessaires au succès du programme.

Date de modification :