L'étude dans de nombreux sites sur les victimes de la criminalité et les professionnels de la justice pénale partout au Canada : Rapport sommaire du sondage, répondants « Procureurs de la Couronne »

TABLEAU 12 : LES VICTIMES DÉPOSENT-ELLES HABITUELLEMENT DES DÉCLARATIONS DE LA VICTIME AU MOMENT DE LA DÉTERMINATION DE LA PEINE ? BASE : RÉPONDANTS QUI ONT FOURNI UNE RÉPONSE (CEUX QUI ONT RÉPONDU " NE SAIS PAS " OU QUI N'ONT PAS FOURNI DE RÉPONSE EN SONT EXCLUS.
Services d'aide aux victimes (n=195) Procureurs de la Couronne (n=183) Avocats de la défense (n=174) Magistrature (n=101) Police (n=547) Groupes d'intervention (n=38) Probation (n=88)
Oui, dans la plupart des cas 48% 32% 38% 33% 34% 42% 34%
Oui, seulement dans les cas graves 32% 50% 45% 52% 46% 37% 41%
Non 20% 18% 17% 16% 20% 21% 25%

Note : Certaines sommes peuvent ne pas totaliser 100 % parce que les chiffres ont été arrondis.